L'exemple allemand

Publié le par Exigeant

Les résultats allemands aux élections d'hier sont largement commentés sur toutes les radios, sur tous les médias.
Différents scénari de coalition nous sont proposés : alliance SDP + verts + FDP (parti libéral de centre droit); alliance CDU/CSU + FDP + verts;  enfin la "grande" coalition SDP + CDU/CSU un peu comme si en France l'UMP s'alliait au PS et à l'UDF.
A l'heure actuelle les résultats non définitifs sont les suivants :


 Partis  %  Sièges
 SPD 34,3  222 
 Verts 8,2  51 
 Gauche 8,7  54 
 CDU/CSU 35,2  225 
 FDP 9,8  61 

Il existe pourtant une autre coalition possible pour sortir de la prétendue impasse. Une coalition SPD + Verts + la Gauche Protestataire. Coalition qui serait majoritaire en pourcentage et en sièges.
Le nouveau parti de la Gauche est constitué d'anciens néo-communistes à l'Est et des déçus du SPD à l'Ouest dont Oskar Lafontaine ancien président du SPD.
Cette coalition est rejetée par avance par le SPD et les Verts.

Mais l'enjeu de ce qui se passe en Allemagne, comme de ce qui va se passer en France en 2007 c'est la continuation ou non d'une politique néo-libérale qu'elle soit de gauche comme de droite. Une première réponse a été clairement exprimée en France en mai avec le référendum.

Soyons attentifs à ce qui va se passer en Allemagne. Cela préfigurera ce qui risque de se passer en Europe et notamment en France.

Au dela des enjeux de pouvoir, des enjeux de personnes, de véritables choix de société sont à l'ordre du jour. Là aussi la vraie question est : subir ou agir?!!!!

Publié dans Réactions...

Commenter cet article